PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

 

 Copyright Jacques Monbeig-Andrieu

 

 

Le Préfet Rémy Enfrun et Madame Esnaud   

 

 

Aujourd’hui plus que jamais, après la disparition du dernier Poilu français, Lazare Ponticelli, la mission de l’ONACVG en matière de transmission de la mémoire de la Première Guerre mondiale est primordiale.

 

L’Office a donc créé en 2007, renouvelé en 2008 et définitivement confirmé en 2009, un concours scolaire intitulé « Les Petits artistes de la mémoire, la Grande Guerre  vue par les enfants ».

 

 

L’objectif de ce concours est de lancer les élèves de CM1 et CM2 sur les traces laissées par un Poilu, originaire de leur commune ou de leur département, puis de raconter son parcours pendant la guerre dans un carnet.

 

 

Du choix du soldat sur le Monument aux Morts communal aux recherches réalisées dans les archives en passant par la visite de lieux de mémoire, les enfants mènent  tout au long de l’année, une enquête minutieuse avant de restituer leurs investigations dans un carnet mêlant textes, poèmes, dessins ou peintures.

 

 

Le 25 juin a eu lieu la cérémonie  de remise des prix aux lauréats nationaux

 

 

Le jury composé des personnalités du monde combattant a décerné :

 

 le 1er prix à l’Ecole Jacques Prévert d’Argentan :

 

Tous les élèves de la classe de Mme Esnaud  ont vécu pendant plusieurs mois au rythme de recherches sur un poilu de la commune : Fernand Etienne

 

 

Le choix de la classe lauréate s’et naturellement porté sur cet enfant du pays, fantassin « Mort pour la France » en octobre 1918 ayant combattu au sein du 164ème Régiment d’Infanterie pendant toute la durée de la guerre.

 

 

C’est avec un réel enthousiasme que les élèves guidés par l’enseignante on participé à la réalisation de ce carnet de guerre.

 

 

En témoignent l’émotion et le réalisme qui s’en dégagent à chaque page. Avec les mots des enfants,  Fernand confie dans son journal ses peurs, ses doutes et ses espoirs ; il y décrit inlassablement sa guerre, les tranchées et leur cortège de malheurs…

 

 

Toute la classe s’est mobilisée et a consacré du temps et de l’énergie pour mener à bien ce projet ; chaque élève s’est engagé à rédiger un épisode fictif de la vie du Poilu qui est devenu au fil des pages leur Poilu

 

très exhaustif, ce travail a permis aux jeunes artistes en herbe d’aborder tous les grands thèmes liés à la Grande Guerre.

 

 

Touché par l’esthétisme général du carnet et des croquis au pastel gras, le jury national a tenu à saluer le travail exemplaire de la classe qui a permis de restituer avec justesse et authenticité le parcours et les états d’âmes d’un combattant de la Grande Guerre.

 

 

Notre Fédération été représentée à cette cérémonie présidée par le Préfet Rémy Enfrun dans la Salle des Bleuets aux Invalides, empreinte de sérénité  et de discipline, avec ces élèves  et leur institutrice respectueux envers ceux qui ont donné leur vie pour notre Liberté.

 

 

 

---------------

 

Le jury a également décerné :

 

 

Un 2ème prix à l’Ecole de Pouilly sur Loire (Nièvre)

 

Un 3ème prix à l’Ecole Primaire de Chapelon (Loiret)

 

 

Une mention : « qualité du travail artistique » à l’Ecole de Varennes en Argonne (Meuse) 

 

Deux mentions : « originalité de la démarche pédagogique » à l’Ecole de Sainte Suzanne à Orthez (Pyrénées Atlantiques) et à Ecole publique de Sedan (Ardennes)