Imprimer

 

 

Faites connaître notre site http://www.orphelins-de-guerre.fr  
à votre Maire,
   votre Député,
   votre Sénateur,
   vos amis.
  

 

  logosurfondblanc3cm.jpg - 10.83 kb  

Désespérance et Espérance

 
 

Après la crise financière, la crise économique et sociale, voilà que la tempête a ravagé une grande partie du sud-ouest de la France.

  
Face à la cruauté du destin qui frappe chaque jour des milliers de personnes victimes du chômage, des catastrophes naturelles, nous ne pouvons qu’assurer de notre réconfort toutes ces familles, elles aussi victimes.
 
Depuis notre enfance, nous savons ce que c’est qu’être « Victimes ». Nous le sommes d’un drame tout aussi incompréhensible qu’on appelle « la guerre ».  
 
L'année 2008 s ‘est achevée et à peine l'année 2009 est-elle commencée, que des conflits ressurgissent en Afrique ou au Moyen-Orient, entre Israël et les Palestiniens, avec leur cortège  d'horreurs, avec les longues files anonymes des victimes innocentes, des Veuves hurlant leur douleur, des larmes d'enfants perdus errant dans les décombres, des soldats martyrs aux corps déchiquetés. 
 
Faut-il se résigner pour autant ?  
 
Non, surtout pas nous qui n'avons rien oublié. Le Souvenir de nos Pères « Morts  pour la France » nous engage en faveur de LA PAIX, en faveur de la réconciliation des peuples, par delà les frontières. 
 
Ce message, nous n'avons pas le droit de l'oublier.

Encore faudrait-il que nous ne soyons pas nous-mêmes « les oubliés » du Monde combattant et des Pouvoirs publics, face à nos justes revendications. 
 
- Lorsque nous interpellons les plus Hautes Instances de notre pays pour que le Ministère des Anciens Combattants et le Secrétariat d'État à la Défense portent aussi la mention des « Victimes de guerre »... Point de réponse ! Sinon que M. le Directeur de l’O.N.AC.V.G, le Préfet Rémy Enfrun, n’oublie jamais de mentionner notre appartenance. 
 
- Lorsque, depuis plus d'un an, nous interpellons le Ministère de la Défense pour que les Pupilles de la Nation et les Orphelins de guerre puissent accéder, au même titre que les Anciens combattants, aux musées militaires... Point de réponse ! 
 
- Lorsque nous demandons à notre Ministre de tutelle de bien vouloir recevoir notre Fédération…Pas de réponse ! 
 
Mais ne nous décourageons pas et nous proclamons à notre tour et sans prétention aucune mais avec espoir :

  YES WE CAN !!!