DEUXIÈME GUERRE MONDIALE

 
insigne de la 2eme DB 

Le 28 novembre 47, l'avion dans lequel le Géné­ral  Leclerc a pris place s'écrase dans le désert en  Algérie. Aucun rescapé. La nouvelle frappe la France de stupeur tant ce baroudeur paraissait indestructible. 

On peut brièvement résumer son action de 1939 à 1945 : 

En juin 1940, le Capitaine  Philippe de Hautecloque blessé, fait prisonnier sur le front belge, s ‘évade, traverse la France à bicyclette et rejoint le général de Gaulle à Londres via l’Espagne et le Portugal. Il prend le pseudonyme de Leclerc pour éviter les représailles à sa famille. En mission en Afrique dès 1940, il rallie le Cameroun, le Tchad, le Congo et le Gabon à la France Libre. Leclerc est alors officiellement confirmé au grade de colonel par le général de Gaulle.  

Ayant pris l' oasis de Koufra ( 28 février 1941) avec un canon et 300 hommes seulement, il fait le serment avec ses soldats de ne pas déposer les armes avant d'avoir vu le drapeau français flotter sur la cathédrale de Strasbourg . 

Il poursuit les combats en Libye et participe à la prise de Tunis par les Alliés avec la Force L (L pour Leclerc) au tout début de 1943. En mai 43, il est promu général de division.  

Envoyée en Normandie , sa 2e division blindée, plus connue comme la 2e DB,  débarque le 1er août 1944. Faisant partie de la 3e armée du général Patton, la division de Leclerc, ou "division Croix de Lorraine", devient parfois même le fer de lance des attaques américaines. Leclerc demande alors l'autorisation de quitter le théâtre des opérations en Normandie, pour "Ne plus perdre un seul homme ici et libérer la capitale de la France".

 Avec l'accord qu'il a arraché à ses supérieurs, la 2e DB se rue sur Paris.

Au soir du 24 août 44 le char du Capitaine Dronne prend position devant l’Hôtel de Ville de Paris. Le 25 août le général Leclerc reçoit la reddition du général von Choltitz, gouverneur militaire allemand de Paris, à la gare Montparnasse. 

Avant la fin de l'année 1944, le 23 novembre, ses troupes libèrent Strasbourg, occasion d'une prise d'arme pour rappeler que le serment de Koufra a été tenu. -

Hommage de la nation :
Après un hommage national à Notre-Dame, la 2e DB escorte son chef vers l'Arc de Triomphe, où une foule vient s'incliner devant le cercueil du général d'armée. Il est inhumé dans la crypte des Invalides
. 

Chacun d’entre-nous se souvient des obsèques du Général suivies à la radio par nos parents qui nous imposèrent de les écouter dans un silence quasi religieux.    

      

Le Général Leclerc était :
Compagnon de la Libération - décret du 6 mars 1941
Médaillé militaire Croix de guerre 1939-1945 (8 citations à l'ordre de l'armée)
Croix de Guerre des TOE (1 citation à l'ordre de l'armée)
Médaille de la Résistance avec rosette
Médaille Coloniale avec agrafes
Médaille des évadés
Médaille des Blessés Distinguished Service Order (GB)
Silver Star (USA)

 

 

Jacques Monbeig-Andrieu