Par Jean Desmarès  Président Fédéral Honoraire

 

 

 

 

 Chers amis, c'est en effet cette année que notre mouvement - fondé en 1927 au travers de deux associations  "Les Fils des Tués"  de Georges Bénard et "Les Orphelins de Guerre de France" de Paul Mathély - célèbre en septembre un anniversaire que nos fondateurs  ne pouvaient à l'époque envisager ! 

90 années, plus de trois générations et nous existons toujours ?

C'est notre parenté spirituelle et notre amitié qui ont généré cette durée… Il s'agissait pour nous tous d'une deuxième famille et il n'était pas possible d'oublier ce que fut notre jeunesse d'orphelins et notre adhésion aux buts de notre mouvement !

 

C'est le moment d'évoquer nos souvenirs de militants…

Tant d'années passées, tant de dévouements inlassables pour qu'aujourd'hui se prépare notre 90ème anniversaire…

Tous ces amis, ces hommes, ces femmes, unis un jour par la même mémoire au hasard d'une rencontre et depuis liés d'une manière indissoluble.

Moment extraordinaire où deux âmes se touchent, deux regards se croisent, où deux êtres se reconnaissent fraternellement !

C'est la multitude de ces rencontres et de ces regards qui ont été le ferment de notre Fédération Nationale et de nos Associations départementales.

Mais ils ne se sont pas contentés de vivre entre eux leur amitié… ils ont voulu faire vivre le Souvenir au sein de la collectivité nationale afin que nos Pères ne soient pas morts pour rien ! Ils avaient un message à délivrer.

 

Ils n'étaient pas supérieurs aux autres ceux qui ont fondé notre mouvement en 1927.

Ils n'étaient pas meilleurs ceux qui les ont rejoints, jour après jour, année après année pour développer et faire agir notre Fédération Nationale.

Ils étaient simplement des hommes et des femmes fidèles et responsables et c'est à tous ceux là – hélas souvent disparus -  que nous voulons maintenant rendre hommage. Nous ne les citerons pas, ils étaient si nombreux !

 

 - Congrès 2007 - 

 

 

Voyez-vous, chers amis, nos anciens ont su maîtriser leurs passions, leurs engagements de toutes sortes, pour ensemble s'engager dans la voie du témoignage. Ils étaient enthousiastes et ont su bâtir un grand mouvement de générosité  et de solidarité !

 

Je me souviens du 50ème anniversaire en 1977 lors du Congrès de Paris. Près de 500 délégués pour entourer les anciens Présidents de la Fédération, tous présents de Jean Thiry à Maurice Cardonnel, sauf Jacques Durand trop tôt disparu…

Au delà du souvenir de nos dirigeants, rappelons le dévouement de tous nos militants qui ont fait vivre aux quatre coins de la France  nos associations depuis 90 ans…  certains de nos amis ont donné leur vie et sont  morts pour la France à leur tour.  C'est un tel cortège de vies sacrifiés que nous ne saurions rien oublier de l'action de notre mouvement !

 

L'esprit qui animait nos anciens demeure et reste vivant malgré le temps qui passe.

 

Et nous revenons à Paris en cette année 2017…

 

Nous irons le samedi 9 septembre prochain en fin d'après-midi sous l'Arc de Triomphe devant le tombeau du Soldat Inconnu.

Nous unirons dans la même pensée nos Pères, nos Mères et tous nos camarades disparus qui nous ont tellement manqué : ils voulaient que Vive la France.

Nos coeurs se serreront lors de la Sonnerie aux Morts et nous communierons tous dans le même Souvenir.

 

Ainsi sommes nous, Fils et Filles des Morts pour la France, témoins

aujourd'hui pour des VALEURS qui nous dépassent.

Elles étaient celles qui ont mené nos Pères et parfois nos Mères au sacrifice suprême avec une générosité qui nous transcende.

 

Au nom de tous ces Morts nous resterons jusqu'au dernier d'entre nous des témoins pour la Liberté et la Paix

 

Jean Desmarès

Président Fédéral honoraire

Rédacteur en chef adjoint