Inauguration à Caussade - Tarn & Garonne - d’un « Square des Pupilles de la Nation »

 

Pour la troisième fois après Montauban et Montricoux, suite aux propositions de Robert Bonhomme, Président de l’association départemental du Tarn et Garonne auprès de la municipalité de Caussade elle accepte à son tour de rendre hommage aux Pupilles de la Nation

Samedi 5 Nov.2016 à Caussade (chef-lieu de canton), un square Pupilles de la Nation a été inauguré en présence de :

.M. le Directeur de l’ONAC-VG qui représentait M. le Préfet,

-M.BONHOMME François Sénateur ;

-Mme RABAULT Valérie Députée ;

-M.DEVILLE Thierry Conseiller Régional, Maire-adjoint de Montauban représentait Mme BAREGES Maire de Montauban,

-Mme RIOLS Véronique Conseillère départementale représentait M. le Président du Conseil Départemental.

-M.HEBRARD Gérard Conseiller départemental, Maire de Caussade.

-5 Maires des villages environnants.

-M.Daniel GABRIEL Daniel représentait notre Président Fédéral.

-M. Marcel PRADELLES Marcel Conseiller Fédéral.

-Mme Monique ATTIA, Présidente de l’Association. des Fils des Tués de la Haute-Garonne

-M. Robert BONHOMME  Président de l’Association des Fils des Tués  du Tarn & Garonne

-24 porte-drapeau, de nombreux présidents d’associations du monde combattant, soit environ 150 personnes étaient présentes et, compte-tenu de la pluie persistante, cela mérite d’être souligné.

 

 
Droits Réservés

 


Lecture du poème de Charles Aznavour « Les Enfants de la Guerre » par M. Jérôme TORRES comédien.


Dans son allocution M. GABRIEL a fait un rappel de l’origine de notre Fédération, puis il a mis l’accent sur la disparition du père « je n’ai pas été orphelin de guerre et pupille de la nation qu’en 1945. En 2016, je le suis toujours, j’ai dû me construire autour de cette mort violente de mon père, qui aujourd’hui, malgré les années passées, me manque encore. Certains orphelins me disent même que leur père ne leur a jamais autant manqué que maintenant...


Donner à ce square le nom de Pupilles de la nation est vécu comme un message de reconnaissance, une façon fraternelle d’illustrer la mémoire. »


Pour sensibiliser M. le Sénateur et Mme la Députée, il a fait part de la discrimination que nous ressentons suite aux décrets de 2000 et 2004.


Extraits du discours de M. BONHOMME Robert : « En cette période de commémoration du centenaire de la guerre 14/18, c’est une juste reconnaissance de la commune de Caussade de ne pas oublier les 900 000 orphelins et 600 000 veuves de cette guerre.
Mais la liste des orphelins pupilles de la nation ne s’arrête pas là ; depuis nous avons eu à déplorer la 2eme Guerre Mondiale, l’Indochine, les conflits d’Afrique du Nord, aussi il est important d’associer à notre action, les représentants de nos armées, de la police,  gendarmerie, des sapeurs-pompiers dont les enfants de leurs membres décédés en service commandé sont directement concernés par ce statut de Pupilles de la nation ; ce statut depuis 1982 est étendu aux enfants de moins de 21 ans dont les parents ont été victimes  d’un attentat terroriste...
Nous sommes et resterons des orphelins de guerre, marqués à tout jamais, tout au long de notre existence. Aujourd’hui, avec cette plaque, nul ne pourra ignorer notre souffrance. »


M. DEVILLE, Maire adjoint de Montauban  a fait une remarquable intervention sur le respect de la mémoire due aux Pupilles de la Nation.

 

 

Droits Réservés

 


M.HEBRARD Maire de Caussade a terminé son intervention  par ces mots : « La plaque que nous venons de dévoiler est le témoignage simple, de notre compassion et de notre respect envers les familles durement éprouvées par la violence aveugle dont ils ont subi les conséquences. »


Dépôt de gerbes par la Mairie de Caussade et l’association des Fils des Tués.